Journée mondiale d’Alzheimer : corriger le déficit auditif pour prévenir la démence.

A l’occasion de la journée mondiale contre la maladie d’Alzheimer, ce 21 septembre, le syndicat des audioprothésistes revient sur le rôle de la correction auditive dans la prévention des maladies neurodégénératives. L’identification de la déficience auditive comme facteur de risque de la démence est relativement récente. La revue The Lancet a publié en juillet dernier un rapport d’une commission d’experts, consacré à la prévention, l’intervention et les soins de la démence.

Lire la suite de l’article publié le 21 septembre 2017 sur le site de ouiemagazine